Le calendrier copte

Un peu d'histoire

Copte vient du mot Égyptien ou, plus précisément, de sa traduction grecque Aigyptos. Les arabes qui envahirent l'Égypte en 641 ap. J.-C. le prononcèrent Gypt ou Kipt. Ils appelèrent donc Coptes la population d'Égypte.

Initialement, le mot Copte définit à la fois un peuple, une langue et une confession religieuse.

- un peuple : Pratiquement tous chrétiens au moment de la conquête arabe, les Coptes passèrent progressivement à l'Islam. Le terme "copte" désigna alors ceux qui restèrent chrétiens et le mot perdit son acceptation ethnique.

Notre français "copte" désigne maintenant ce qui se rapporte à la langue liturgique ancienne (morte) et à l'Église Orthodoxe d'Égypte.

- une langue : Elle trouve ses racines dans les hiéroglyphes égyptiens.
Quand l'Égypte fut occupée par les Grecs, les Égyptien trouvèrent l'alphabet grec plus facile à utiliser que les hiéroglyphes et l'adoptèrent. Ils y ajoutèrent sept signes nouveaux pour adapter certaines prononciations égyptiennes.

La langue copte a évolué de la façon suivante : hiéroglyphes => néo-égyptien => démotique => ptolémaïque => copte du sud (saïdique) et copte du nord (bohaïrique).

Actuellement, cette langue est encore étudiée dans certaines universités.

- une confession religieuse : D'après la tradition, la fondation de l'Église copte remonterait à Saint Marc, l'un des quatre évangélistes. Son histoire fut remplie de difficultés et de persécutions.

Quand l'Église fut fondée l'Égypte était sous la dominance de Dioclétien dont l'avènement fut fixé à 284 ap. J.-C. Le Christianisme n'était pas reconnu par Rome et Dioclétien ordonna de poursuivre les chrétiens dans tout l'empire romain. Les Coptes d'Égypte souffrirent particulièrement de ces mesures et beaucoup d'entre eux furent martyrisés dès 305.

L'Église copte était de tradition monophysite (doctrine selon laquelle J.C. n'aurait possédé qu'une seule nature divine et n'aurait pas de nature humaine).

Après le concile de Chalcédoine (451) qui définissait J.C comme étant un en deux natures (divine et physique), on s'orienta vers une rupture entre l'Église copte et la Grande Église.

L'Église copte actuelle est sous l'autorité du Patriarche d'Alexandrie et semble se rapprocher de l'Église Orthodoxe d'Orient en souhaitant oublier les controverses du passé.

Le calendrier

Tout comme le calendrier éthiopien le calendrier copte trouve son origine dans le calendrier vague égyptien avec un aménagement des années bissextiles.

Il ressemble donc fortement au calendrier julien.

L'année se compose de douze mois de 30 jours suivis d'un "petit mois" constitué par 5 ou 6 jours épagomènes (5 jours pour les années normales et 6 jours pour les années bissextiles) désignés en arabe par 'Ayyâm al-Nasî.

Les douze mois ont gardé les noms égyptiens du premier millénaire av. J.-C. Leur orthographe varie d'une source à l'autre et je vous livre l'une d'entre elles.

 

Mois Nom Mois juliens Mois grégoriens
1 tout août/septembre septembre/octobre
2 bâbâ septembre/octobre octobre/novembre
3 hâtour octobre/novembre novembre/décembre
4 kyahn novembre/décembre décembre/janvier
5 toubah décembre/janvier janvier/février
6 amshîr janvier/février février/mars
7 barmahât février/mars mars/avril
8 barmoudah mars/avril avril/mai
9 bashans avril/mai mai/juin
10 ba'ounah mai/juin juin/juillet
11 abîb juin/juillet juillet/août
12 misra juillet/août août/septembre
13 al-nasi du 24 août au 28 ou 29 août du 6 septembre au 10 ou 11 septembre

 

Ce calendrier, contrairement au calendrier vague égyptien, a un point de départ fixe (1 tout de l'an 1) qui correspond au 29 août 284 julien.

Pourquoi 284 ? Quand on sait que l'ère du calendrier copte s'appelle aussi ère des martyrs (symbolisée par les lettres A.M. Anno Martyrium) et que le calendrier porte quelquefois le nom de calendrier des martyrs on trouve vite la réponse : Le calendrier copte trouve son point de départ dans l'année d'accès au pouvoir du tyran romain Dioclétien.

Le nouvel an copte (Nairouz) débute à la date qui correspond actuellement au 11 ou 12 septembre du calendrier grégorien (29 ou 30 août du calendrier julien).

Les années bissextiles

Elles suivent le rythme de celles du calendrier grégorien de la façon suivante : les années bissextiles du calendrier copte sont celles dont la fin de l'année grégorienne correspondante précède une année grégorienne bissextile.
Exemples : misra 1719 (copte) correspond à août/septembre 2003 (grégorien) . 2003 précède 2004 qui est bissextile. 1719 A.M. sera donc bissextile.

La semaine et le jour copte

La semaine copte est une semaine de sept jours dont dimanche est le premier jour. Les noms des jours sont les suivants :

Dimanche Tkyriaka
Lundi Pesnau
Mardi Pshoment
Mercredi Peftoou
Jeudi Ptiou
Vendredi Psoou
Samedi Psabbaton

Le jour civil commence le matin mais le jour liturgique commence le soir au coucher du soleil.

Calendriers Saga

Éphéméride

Lundi 21 Août Semaine 34 | Christophe ZNouvelle lune

L'éphéméride sur votre site ?
Intégrez notre widget en 2 clics !

À ne pas manquer

Archives complète de Calendriers Saga Outils de calcul pour les dates Calendrier des soldes Changement d'heure été / hiver Les années bissextiles Les saisons de l'année : hiver, printemps, été, automne Histoire des calendriers Les signes astrologiques Icônes de calendrier

Découvrez aussi

Fête du jour