Petite histoire de l'heure d'été

En guise d'introduction

Si nous prenons le calendrier des Postes 2005 (Almanach du facteur pour appeler les choses par leur nom), nous trouvons plein d'indications, jours fériés, phases de la Lune, vacances scolaires, données du comput, levers et couchers du Soleil et de la Lune... Mais rien, pas un mot sur les dates de changement d'heure. À croire que l'indiction romaine (qui n'est strictement d'aucune utilité) est plus importante que ces deux changements d'heure annuels.

Et pourtant, il est important ce changement d'heure. Il nous fait, deux fois par an, partir à la recherche de tout ce qui ressemble à une horloge pour remise à l'heure. Il fait couler beaucoup d'encre. Il y a ceux qui sont pour, il y a ceux qui sont contre.

Nous allons, dans cette page, essayer de suivre l'histoire de ce qui semble être devenu une tradition et, essayer de savoir pourquoi elle est née et pourquoi elle existe encore.

En revanche, nous nous garderons bien de prendre position pour ou contre, même si certaines constatations entraînent des conclusions claires.

Nous allons particulièrement suivre l'histoire de "l'heure d'été" en France mais nous dirons aussi quelques mots sur son histoire dans d'autres pays.

Une idée très ancienne

Cette idée date de 1784. Elle est de Benjamin Franklin et exposée de manière un peu fantaisiste sous forme de lettre envoyée par Franklin au Journal de Paris qui la publie le 26 avril 1784.

Benjamin Franklin

Benjamin Franklin (1706-1790)

Né à Boston, Benjamin Franklin est d’abord imprimeur-journaliste et publie avec son frère le New England Courant, puis à Philadelphie La Gazette de Pennsylvanie. Il édite aussi un almanach, dans lequel il écrit, sous le pseudonyme du bonhomme Richard, des adages, des maximes et toutes sortes de conseils.Il s’intéresse aussi aux expériences scientifiques et invente le paratonnerre.

La jeune République des États-Unis l’envoie en mission à Paris pour obtenir l’appui du roi de France. Sa mission est un succès : il séduit l’opinion éclairée du royaume, est reçu par Louis XVI qui reconnaît la République des États-Unis. Il rentre en Amérique en 1785, couvert de gloire.

Cette "lettre" est, à l'origine, la partie d'un discours plus sérieux intitulé An Economical Project et dont le sujet traite des économies d'énergies naturelles. Il en réécrit une partie par amitié pour Antoine Alexis-Francois Cadet de Vaux, éditeur du Journal de Paris qui souhaite que le sujet soit abordable par ses lecteurs.

Il commence en décrivant la démonstration à laquelle il avait assisté la veille d'une nouvelle lampe à huile. Il relate la discussion qui s'en était suivie à propos du rapport huile consommée/lumière produite.

Le sujet en tête, il entre chez lui et s'endort vers 3-4 heures du matin. Un bruit le réveille vers 6 heures et il s'étonne d'une grande clarté dans sa chambre. Il pense d'abord à ces fameuses lampes éclairant sa chambre mais constate, en fait, que ce sont les rayons du Soleil levant qui pénètrent dans la pièce. La lecture d'un almanach lui confirme que le Soleil se lèvera encore de plus en plus tôt jusqu'à fin juin.

"Cet événement me fit penser à des choses plus importantes et plus sérieuses. Si je n'avais pas été éveillé si tôt le matin, j'aurais dormi six heures de plus à la lumière du Soleil, et, par contre, aurait passé six heures la nuit suivante à la lumière des chandelles."

Et il poursuit : " En partant du principe qu'il y a 100 000 familles à Paris et que ces familles consomment la nuit 1/2 livre de bougies et chandelles par jour... En estimant de 6 à 8 heures la durée moyenne entre l'heure de lever du soleil et la nôtre... il y a donc 7 heures par nuit pendant lesquelles nous brûlons des bougies, on en arrive au décompte suivant :

En six mois entre le 20 mars et le 20 septembre, il y a 183 nuits. 7 heures par nuit d'utilisation de bougie. La multiplication donne 1 281 heures. Ces 1 281 heures multipliées par 100 000 donnent 128 100 000.
Chaque bougie exige 1/2 livre de suif et de cire, soit un total de 64.050.000 livres. À un prix de trente sols par livre de suif et de cire on en arrive à 96.075.000 tournois de livre.
" Euh... un tournoi de livre, c'est combien d'euros ?

Bref, Franklin conclut par "...une immense somme que la ville de Paris pourrait sauver chaque année !"

Non, la conclusion, c'est " les gens sont obstinément attachés à leurs vieilles traditions et il sera difficile de les amener à se lever avant midi". Mouais. Il fréquentait qui, Franklin ?

Et il propose des solutions :

1) Taxer d'un louis par fenêtre les habitants qui laissent leurs volets fermés.

2) Bougies rationnées à une livre par famille par semaine.

3) Policiers chargés d'arrêter la circulation après le coucher du Soleil exceptée celle des médecins, des chirurgiens et des sages-femmes.

4) Chaque matin dès que le Soleil se lèvera, cloches d'église et, au besoin, canon informeront l'ensemble des habitants de l'arrivée de la lumière.

Remplaçons le bruit de canon par celui d'un réveille-matin avancé de quelques heures et l'heure d'été est bien née. Notons, tout de même, que Franklin avait pour projet de réveiller les gens plus tôt et non pas de décaler les heures des montres et horloges.

L'idée, sans les loufoqueries (encore, qu'actuellement, il faille se méfier des loufoqueries de nos gouvernants français), fut reprise en 1907 par un certain William Willett (1857-1915), entrepreneur anglais.

Son idée à lui fut bien d'avancer et retarder les montres. Dans une brochure intitulée Waste of Daylight ("Gaspillage de la lumière du jour"), il explique le processus. Le décalage devait se faire durant 4 dimanches, à 2 heures du matin, en avril (avancer les montres) et et septembre (reculer les montres) à raison de 20 minutes chaque dimanche. Willet explique le choix de 2 heures du matin par le fait que c'est l'heure qui dérange le moins la circulation des trains.

Son but était double :

- Passer ses loisirs à la lumière du jour. Sans compter ses six premières années, un homme gagnerait une année de "jour" à 28 ans, 2 à 50 ans et 3 à 72 ans.

- Et, surtout et encore une fois, économiser l'énergie destinée à produire l'éclairage artificiel. Willett l'estime, déduction faite de la perte de profit des fournisseurs, à £ 2 546 834 pour la période avril-septembre de chaque année.

Économie d'énergie

Passer plus de temps, pendant qu'on est éveillés, à la lumière du Soleil était le but aussi bien de Franklin que de Willet.

Alors, regardons un peu ce qui va se passer en France pour 2005.

Schéma illustrant le temps d'ensoleillement gagné le soir et perdu le matin grâce aux heures d'été

Il est bien évident qu'entre le 27 mars et le 30 octobre, nous allons perdre de l'ensoleillement durant les premières heures du matin et les gagner le soir. Pour être précis, la durée d'ensoleillement sera toujours identique pour un même jour, heure d'été ou pas, mais il y a de fortes chances que cette période corresponde à celle durant laquelle nous sommes éveillés. Et nos soirées avant le coucher ont aussi des chances de moins se passer sous la lumière artificielle et plus à la clarté du Soleil.

Mais, il ne semble pas que la bronzette ait été le but réel de Franklin ou Willet. Il était plutôt d'économiser, pour l'un des chandelles, pour l'autre du charbon producteur d'électricité. Et, plus tard, du pétrole.

Mais, maintenant ? Maintenant que notre électricité est pratiquement d'origine 100 % nucléaire, que veut-on nous faire économiser ? Ah, si !! Peut-être de l'essence, du super ou du gas-oil en roulant moins longtemps à la lumière des phares qui, paraît-il, augmente la consommation des voitures ? Ne pas rouler les phares allumés, ça ne vous dit rien ???

Il n'empêche que si nous nous rendons sur le site du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie, on lit toujours la même chose : "L'heure d'été a été instituée en France en 1975 suite au choc pétrolier de 1974 avec l' objectif d'effectuer des économies d'énergie en réduisant les besoins d'éclairage notamment en soirée. On estime aujourd'hui à 250 000 tonnes d'équivalent pétrole (tep) les économies d'énergie annuelles résultant de la mise en œuvre du régime de l'heure d'été dans notre pays."

Vrai ? Faux ? Notre but, ici, n'est pas de prendre position mais je vous conseille quand même la lecture très édifiante d'un rapport d'une Délégation du Sénat pour l'Union européenne qui date de 1997 et qu'on peut trouver ici. La conclusion en est : "Il ressort de l'ensemble de cette étude que les avantages annoncés ou attendus du changement semestriel de l'heure ne sont pas suffisamment importants pour compenser les inconvénients ressentis par les populations. En conséquence, la logique conduit à souhaiter l'abandon de ce dispositif artificiel et de revenir à un déroulement plus naturel du temps..." Ah bon ?

Heure d'été - heure d'hiver : la meilleure formulation ?

Nous disons "heure d'été", pourquoi pas ? Mais pourquoi baptiser "heure d'hiver" ce qui n'est qu'un retour à la normale. En fait, on entre dans l'heure d'été et on sort de l'heure d'été.

Notons d'ailleurs une bonne fois pour toutes que notre "normale" est en fait "anormale" puisque l'heure légale d'hiver est déjà, en France, avancée d'une heure par rapport à l'heure UTC du méridien sur lequel nous sommes. D'où une définition alambiquée du temps légal dans un décret du 9 août 1978 qui stipule que "le temps légal est obtenu en ajoutant ou en retranchant un nombre entier d'heures au temps universel coordonné". Limpide.

Les anglicistes, eux, disent Daylight Saving Time qu'on peut traduire, vaille que vaille, par temps de jour (clarté) sauvé.

Pour ma part, je préfère les formulations simples et parlantes de heure normale - heure avancée. On sait au moins ce qu'est la normale et, ce qui n'est pas rien, dans quel sens il faut tourner les aiguilles des montres deux fois par an. Bien qu'on sache tous que dans octobre il y a re comme reculer.

Naissance et petit historique de l'heure d'été dans quelques pays

Europe

Date Décision Début Fin Observations
22/07/1997 date et heure commune à tous les États membres pour 1998, 1999, 2000, 2001 d D 03
01h00 UTC
d D 10
01h00
UTC
Directive 97/44/CE du Parlement européen
19/01/2001 Reconduction pour 5 ans idem idem Directive 2000/84 /CE du Parlement européen
p, 2, 3... d = premier, second, troisième...dernier ; L...D = lundi... dimanche ; 01...12 = janvier... décembre

Et donc, depuis 2001, l'entrée dans l'heure d'été se produit le dernier dimanche de mars. La sortie de l'heure d'été se fait le dernier dimanche d'octobre.

Royaume-Uni

Date Décision Début Fin Observations
1916 D 21/05 D 01/10 Jusqu'en 1980 compris, changement à UTC +2
1917 D 08/04 L 17/09 BST (British Summer Time) se termine un lundi
1918 D 24/03 L 30/09
1919 D 30/03 L 29/09
1920 D 28/03 L 27/09
1921 D 03/04 L 03/10
1922 D 26/03 D 08/10 BST se termine un dimanche
1923 Summer Time Act 1922 D 22/04 D 16/09 STA : début le jour suivant le 3 ème samedi d'avril
fin : le jour suivant le 3 eme samedi d'octobre
1924 D 13/04 D 21/09 Pour éviter Pâques : début décalé
1925
à
1938
STA 1925 STA : début le jour suivant le 3 ème samedi d'avril
fin : le jour suivant le 1er samedi d'octobre
Certains débuts sont décalés pour éviter Pâques : 1927, 1930, 1933, 1935, 1938.
1939 Defence Regulations 1939 D 16/04 D 19/11
1940 Amendements par l'OiC de Defence Regulations 1939 D 25/02 Heure d'été permanente à partir de février
1941 D 04/05 D 10/08 Cette "heure d'été" de durée limitée s'ajoute à l'heure d'été "permanente". Il y a donc double heure d'été
1942 D 05/04 D 09/08 Double heure d'été
1943 D 04/04 D 15/08
1944 D 02/04 D 17/09
1945 L 02/04 D 15/07
D 07/10
Fin de l'heure d'été limitée
Fin de l'heure d'été permanente
1946 Suppression de Defence Regulations 1939 D 21/04 D 06/10 Plus de double heure d'été
1947 STA 1947 D 26/03
D 13/04
D 10/08
D 12/11
Retour de la double heure d'été pour cette année
1948
à
1968
Summer time order Durant cette période, différentes heures d'été sont appliquées sans règles continues
1968
à
1971
Summer Time Order 1968 D 28/02/68 D 31/10/71 Heure d'été permanente durant toute la période
1972
à
1980
Summer Time Act 1972 STA : début le jour suivant le 3 ème samedi de mars
fin : le jour suivant le 4 ème samedi d'octobre
1981
à
1995
Summer Time Order Durant cette période, différentes heures d'été sont appliquées au coup par coup. Changement à UTC +1
1996 Summer Time Order Entrée dans le système européen
p, 2, 3... d = premier, second, troisième...dernier ; L...D = lundi... dimanche ; 01...12 = janvier... décembre
OiC Order in Council = ordonnance royale délibérée en Conseil Privé de la Reine

On peut voir, d'après ce tableau (qui n'a pas pour vocation de donner les dates d'application pour chaque année), que les choses ne se sont pas faites sans mal et que les différents horaires étaient tributaires de données économiques pour beaucoup liées aux deux guerres.

Nous allons voir dans un dernier exemple que l'application de l'horaire d'été n'a pas été beaucoup plus simple en France.

France

On s'imagine quelquefois que le système heure d'été / heure d'hiver a vu le jour en France en 1976 sous la présidence de V. Giscard d'Estaing. En fait il est beaucoup plus ancien et remonte à 1916. Son initiateur a été André Honnorat.

André Honnorat

André Honnorat (1868 - 1950).
C'est alors qu'il est député des Basses-Alpes que André Honnorat propose le vote d'une loi consistant à avancer d'une heure l'heure légale de manière à diminuer d'autant les consommations publiques d'énergie. Non sans mal et grincements de dents, la loi est finalement votée le 19 mars 1917 par 291 voix contre 177.

Regardons l'évolution de l'application de ce système depuis ses débuts. Les modifications sont en rouge.

Année Heure légale d'hiver Heure légale
d'été
Entrée dans l'heure d'été Sortie de l'heure d'été
date H date H
1916 UTC UTC+1 mercredi 14 juin 1916 23h dimanche 1 octobre 1916 23h
1917 UTC UTC+1 samedi 24 mars 1917 23h dimanche 7 octobre 1917 23h
1918 UTC UTC+1 samedi 9 mars 1918 23h dimanche 6 octobre 1918 23h
1919 UTC UTC+1 samedi 1 mars 1919 23h dimanche 5 octobre 1919 23h
1920 UTC UTC+1 samedi 14 février 1920 23h samedi 23 octobre 1920 23h
1921 UTC UTC+1 lundi 14 mars 1921 23h mardi 25 octobre 1921 23h
1922 UTC UTC+1 samedi 25 mars 1922 23h samedi 7 octobre 1922 23h
1923 UTC UTC+1 samedi 31 mars 1923 23h samedi 6 octobre 1923 23h
1924 UTC UTC+1 samedi 29 mars 1924 23h samedi 4 octobre 1924 23h
1925 UTC UTC+1 samedi 4 avril 1925 23h samedi 3 octobre 1925 23h
1926 UTC UTC+1 samedi 17 avril 1926 23h samedi 2 octobre 1926 23h
1927 UTC UTC+1 samedi 9 avril 1927 23h samedi 1 octobre 1927 23h
1928 UTC UTC+1 samedi 14 avril 1928 23h samedi 6 octobre 1928 23h
1929 UTC UTC+1 samedi 20 avril 1929 23h samedi 5 octobre 1929 23h
1930 UTC UTC+1 samedi 12 avril 1930 23h samedi 4 octobre 1930 23h
1931 UTC UTC+1 samedi 18 avril 1931 23h samedi 3 octobre 1931 23h
1932 UTC UTC+1 samedi 2 avril 1932 23h samedi 1 octobre 1932 23h
1933 UTC UTC+1 samedi 25 mars 1933 23h samedi 7 octobre 1933 23h
1934 UTC UTC+1 samedi 7 avril 1934 23h samedi 6 octobre 1934 23h
1935 UTC UTC+1 samedi 30 mars 1935 23h samedi 5 octobre 1935 23h
1936 UTC UTC+1 samedi 18 avril 1936 23h samedi 3 octobre 1936 23h
1937 UTC UTC+1 samedi 3 avril 1937 23h samedi 2 octobre 1937 23h
1938 UTC UTC+1 samedi 26 mars 1938 23h samedi 1 octobre 1938 23h
1939 UTC UTC+1 samedi 15 avril 1939 23h samedi 18 novembre 1939 23h
1940 De 1940 à 1942, c'est la confusion selon qu'on se trouve en zone libre ou pas.
Les données 1941, 1942 correspondent à celles de la zone libre.
1941 UTC+1 UTC+2 dimanche 4 mai 1941 23h dimanche 5 octobre 1941 22h
1942 UTC+1 UTC+2 dimanche 8 mars 1942 23h lundi 2 novembre 1942 1h
1943 UTC+1 UTC+2 lundi 29 mars 1943 1h lundi 4 octobre 1943 1h
1944 UTC+1 UTC+2 lundi 3 avril 1944 1h samedi 7 octobre 1944 23h
1945 UTC+1 UTC+2 lundi 2 avril 1945 1h dimanche 16 septembre 1945 1h
1946 Le système heure d'été / heure d'hiver est abandonné. L'heure légale est UTC + 1 toute l'année
1976 UTC+1 UTC+2 dimanche 28 mars 1976 0h samedi 25 septembre 1976 23h
1977 UTC+1 UTC+2 dimanche 3 avril 1977 1h dimanche 25 septembre 1977 1h
1978 UTC+1 UTC+2 dimanche 2 avril 1978 1h dimanche 1 octobre 1978 1h
1979 UTC+1 UTC+2 dimanche 1 avril 1979 1h dimanche 30 septembre 1979 1h
1980 UTC+1 UTC+2 dimanche 6 avril 1980 1h dimanche 28 septembre 1980 1h
De 1981 à 1995 inclus, le passage à l'heure d'été se fait le dernier dimanche de mars à 1h et le retour à l'heure "normale" le dernier dimanche de septembre à 1h.
1996 UTC+1 UTC+2 dimanche 31 mars 1996 1h dimanche 27 octobre 1996 1h
1997 UTC+1 UTC+2 Entrée dans le système européen (voir plus haut). En fait, le système a été utilisé dès 1996.

Conclusion

Nous pourrions multiplier les exemples mais ce serait laborieux et sans grand intérêt. Nous nous contenterons donc de noter en fin de cette étude la situation actuelle de certains pays sur une carte.

Les exemples donnés suffisent à établir qu'un des éléments déclencheurs de l'application de l'heure d'été a été l'entrée dans les deux guerres mondiales et que ce système a souvent été abandonné entre elles (pas en France).

Aux USA, par exemple, le système d'heure d'été fut appliqué en 1918 et 1919 et abandonné avant de reprendre du 09/02/1942 jusqu'au 30/09/1945. De 1946 à 1966 les États et villes furent libre d'appliquer ou pas le système d'heure d'été. En 1966 le système fut appliqué uniformément aux USA du dernier dimanche d'avril (sauf en 1974, 06/01 et 1975, 23/02) au dernier dimanche d'octobre. En 1986, le début d'application de l'heure d'été a été déplacé au premier dimanche d'avril.

Deux mots sur la Suisse qui n'a pas connu les deux périodes de guerre :

  • En 1941 et 1942, elle a appliqué l'heure d'été du 5 mai 1941 au 6 octobre 1941 et du 4 mai 1942 au 5 octobre 1942
  • De 1981 à 1995, l'heure d'été commençait le dernier dimanche de mars à UTC + 1 et se terminait le dernier dimanche de septembre.
  • Depuis 1996, elle s'est alignée tout simplement sur la réglementation en vigueur au sein de l'Union Européenne.

Heure avancée partout dans le monde ?

Partant du principe que le système heure d'été /heure d'hiver a pour but de nous faire "vivre au Soleil" pendant une certaine période de l'année, peut-on adopter l'heure avancée partout dans le monde ?

Faisons un peu d'astronomie élémentaire et observons ce que se passe dans l'hémisphère Nord.

Sur l'équateur, les jours ont la même durée toute l'année : 12 heures. Et les heures de lever et de coucher du Soleil ne varient pratiquement pas de toute l'année.

Plus la latitude va augmenter, plus la différence de durée entre le jour le plus long (solstice d'été) et le jour le plus court (solstice d'hiver) va augmenter. Elle sera d'environ trois heures sur le Tropique du Cancer. Sur le cercle polaire arctique, on en arrivera au point où le Soleil ne se couchera plus au solstice d'été et où la durée du jour sera très courte au solstice d'hiver (moins de deux heures).

Bien entendu, les variations de durée du jour ne suffisent pas à répondre à notre question. Puisque le problème semble se poser surtout pour le soir où les gens, durant la période d'éveil, passent du temps sous la lumière artificielle en hiver, il nous faut voir ce que donnerait une décalage d'une heure.

Sur le tropique du Cancer, le Soleil se couche aux environs de 19 H 40 heure locale en été et 18 H 00 en hiver. Instaurer une "heure avancée" devient possible. En partant du Tropique du Cancer vers l'Équateur, c'est de moins en moins possible au risque de voir le Soleil se coucher plus tôt en été qu'en hiver.

On devrait donc voir le système d'heure avancée dominer entre le Tropique du Cancer et le Cercle Polaire Arctique.

Bien entendu, ces constatations sont aussi valables dans l'hémisphère Sud à condition d'inverser l'été et l'hiver et d'appliquer l'horaire d'été, grosso modo, entre octobre et mars.

Vérifions sur une carte si nous conclusions sont justes. Les pays appliquant le système d'heure d'été / heure d'hiver sont en rouge.

Carte des pays utilisant les heures d'été et d'hiver

Cette carte n'est qu'approximative.

De plus, il me semble rébarbatif de faire un tableau de ces pays. D'autant qu'il demanderait une actualisation régulière dont je ne me sens pas capable. Laissons donc aux spécialistes de la chose le soin de nous fournir un tel tableau. Il y en a un ici.

Calendriers Saga

Éphéméride

Lundi 21 Août Semaine 34 | Christophe ZNouvelle lune

L'éphéméride sur votre site ?
Intégrez notre widget en 2 clics !

À ne pas manquer

Archives complète de Calendriers Saga Outils de calcul pour les dates Calendrier des soldes Changement d'heure été / hiver Les années bissextiles Les saisons de l'année : hiver, printemps, été, automne Histoire des calendriers Les signes astrologiques Icônes de calendrier

Découvrez aussi

Fête du jour