Date et origine d'Hanouka

Chandelier à 9 branches d'Hanouka
Chandelier à 9 branches d'Hanouka (skpy / CC-by-sa)

Dates d'Hanouka

Hanouka (ou Hhanouka) est prévu aux dates suivantes :

  • du samedi 24 décembre 2016 le soir, au dimanche 1er janvier 2017
  • du mardi 12 décembre le soir, au mercredi 20 décembre 2017
  • du dimanche 2 décembre le soir, au lundi 10 décembre 2018

Hanoukka (fête de l'inauguration du temple) est une fête juive rabbinique célébrant la victoire militaire des Maccabées (famille juive) sur les Grecs et le coup d'arrêt porté à l'hellénisation (fait de subir l'influence de la civilisation grecque antique)1.

Hanoukka se célèbre du 25 du mois de Kislev au 2 du mois de Tebeth (calendrier hébraïque), ce qui correspond généralement à une semaine en décembre dans le calendrier grégorien.

L'origine historique de la fête de Hanoukka

Au IIe siècle avant notre ère, le régime syro-grec d'Antiochus IV voulut helléniser définitivement la population juive vivant en terre d'Israël.

Cette hellénisation passait d'une part par l'interdiction de la pratique de coutumes juives traditionnelles, telles que la circoncision et l'observance du Sabbat ou encore le respect des prescriptions alimentaires.

D'autre part, au moyen de l'obligation faite aux juifs de participer aux sacrifices helléniques, ainsi que par la profanation du Temple de Jérusalem voué au culte de Zeus (dieu grec).

Une partie de la population juive s'assimila progressivement à la culture grecque, mais une autre partie refusa obstinément ce processus d'acculturation (processus d'adaptation d'un groupe à la culture d'un autre groupe).

La révolte éclata sous la conduite de la famille des Maccabées, dont l'insurrection armée se conclut par l'écrasement des troupes d'Antiochus IV.

En décembre de l'an 164 avant notre ère, les combattants juifs rentrèrent dans Jérusalem après trois années de combats. Une fois Jérusalem libérée, ils purifièrent le Temple profané et le consacrèrent à nouveau5.

Le miracle de Hanoukka

D'après une légende talmudique (le Talmud est la compilation et le commentaire de la Törah orale, formé de la Mishnah et de la Guémarah), il manquait cependant l'huile sainte nécessaire à l'illumination du grand chandelier du Temple, la Ménorah, mais une petite fiole d'huile sacrée demeurée dans les lieux fut découverte.

Miraculeusement, poursuit le Talmud, son contenu, à peine suffisant pour un jour, brûla tout au long des huit jours nécessaires à la fabrication d'une huile nouvelle.

C'est ce miracle que les Sages de l'époque décidèrent de célébrer chaque année à la vue de tous en allumant pendant 8 jours (durée du miracle), un chandelier à 8 branches : la « hanoukkiah » (lampe ou chandelier à huit godets ou branches).

C'est ce lien avec la lumière qui justifie cet autre nom de la fête, ‘Hag ha-Ourim, la fête des Lumières. Les lumières symbolisent la victoire de l'esprit sur la violence et le triomphe du monothéisme juif sur le paganisme (désigne les croyances qui ne sont pas d'origine judéo-chrétienne)3.

Signification du terme Hanoukka

Hanoukka vient de la racine hanakh, « inaugurer », « renouveler » ; dans ce cas particulier, ce mot signifie reconsécration du Temple profané par les Grecs, afin de lui rendre sa fonction initiale. De la même racine vient le mot hinoukh, qui veut dire « éducation »4.

Les traditions associées à la fête d'Hannoukkah

Ces traditions assez variées ne sont pas toutes des impératifs, seul l'allumage de la lame d'Hanoukka semble être une obligation pour le juif pratiquant et cette coutume obéit à des règles strictes dont les détails font encore aujourd'hui l'objet de débats.

La lampe de Hanoukka

Appelée Hanoukiah, c'est un chandelier à huit branches comportant huit bougies, plus une appelée chammach qui sert à allumer les autres. Il n'est pas permis d'utiliser ce chandelier pour un autre usage. La lampe de Hanoukka doit être allumée près d'une fenêtre pour qu'elle soit bien visible de l'extérieur, ceci afin de rendre public le miracle et de communiquer la joie de la fête aux passants1.

La Hanoukiah est placée sur le seuil de la maison ou près d'une fenêtre et un nombre croissant de lampes est allumé chaque soir à la tombée de la nuit (1 le premier soir et 8 le dernier)2.

La tradition culinaire

On mange à Hanoukka des aliments frits ou cuisinés à l'huile d'olive, car celle-ci est considérée comme source de lumière et rappelle le miracle de la fiole d'huile.

La toupie de Hanoukka

Appelée sevivon en hébreu et dreydel en yiddish. Les enfants y jouent pendant la fête de Hanoukka. À l'époque d'Antiochus IV, celui-ci prit un décret interdisant aux juifs d'étudier la Torah et l'on raconte que les enfants jouaient avec leurs toupies pendant qu'ils faisaient le guet afin d'avertir les adultes de l'arrivée des soldats venus contrôler l'application du décret.

Sur les toupies sont gravées ou peintes, une sur chaque face, les lettres initiales des quatre mots d'une phrase signifiant : « un grand miracle a eu lieu ici », allusion au miracle de la fiole d'huile4.

Le Zapping iCalendrier

Photos d'Hanouka

Ces photos illustrent Hanouka par des lieux ou des coutumes associées.

Chanukah Menorah
Chanukah Menorah d'HanoukaDominic's pics / CC-by-sa
Table d'Hanouka
Table avec toupies et chandeliers traditionnelsWikimedia / CC-by-sa
Hanukiah au mur des lamentations
Hanukiah devant le mur des lamentationsWikimedia / CC-by-sa
Sufganiot d'Hanouka
Sufganiot pour HanoukiaWikimedia / CC-by-sa

Fêtes religieuses

Éphéméride

Vendredi 29 Juillet Semaine 30 | Marthe WDernier croissant

L'éphéméride sur votre site ?
Intégrez notre widget en 2 clics !

À ne pas manquer

Archives complète de Calendriers Saga Outils de calcul pour les dates Calendrier des soldes Changement d'heure été / hiver Les années bissextiles Les saisons de l'année : hiver, printemps, été, automne Histoire des calendriers Les signes astrologiques Icônes de calendrier

Vous aimez ce site ?

Découvrez aussi

Fête du jour